Sélectionner une page

pomegranate illustration grenade fruit

Utilisée depuis des millénaires par les premières civilisations, la grenade a toujours été réputée pour ses effets sur les troubles gastro-intestinaux et parasitaires. Des études récentes ont révélé surtout ses propriétés anti-âge, antihypertension et probablement anticancéreuses sans oublier sa richesse en antioxydants et sa contribution à préserver des maladies inflammatoires et dégénératives.

Selon Nutrixeal, le laboratoire spécialisé dans le développement et la fabrication de suppléments nutritionnels, la grenade est une arme efficace contre les molécules toxiques (produites par le tabac, la pollution, le stress ou une mauvaise alimentation) qui sont reconnues pour être la principale cause du stress oxydatif qui accélère le vieillissement de notre corps et de manière prématurée. Le constat est sans conteste ; la grenade est 3 fois plus riche en antioxydants que le thé vert, le thym ou le cacao. Une étude spectrophotométrique menée par Azadzoi KM. et al. et comparant le jus de grenade, le vin rouge, le jus de myrtille, le jus de cranberry, le jus d’orange et le thé vert a permis de mettre en évidence le jus de grenade comme étant celui qui a la plus forte capacité de destruction des radicaux libres.

Il semblerait que le fruit ait des propriétés qui participent à la prévention de certains types de cancer. En effet, sa richesse en punicalagine et polyphénols (antioxydants) aurait la puissance de freiner le développement des cellules cancéreuses de la peau, du sein, du côlon, des poumons et de la prostate. Une étude effectuée par Kawaii S. et al sur des cellules cancéreuses (promyélocytes humains de leucémie HL-60) issues de cancer du sein et de la prostate à montré une activité anti-eïcosanoïde, anti-angiogène et pro-apoptose de la part des polyphénols de grenade. Ces vertus positives ayant été constatées sur des expériences de cultures cellulaires et sur des animaux, on ne peut donc pas encore en tirer des conclusions sur une éventuelle thérapie applicable à l’être humain. Néanmoins des études cliniques (en double aveugle) sont en cours sur des patients atteints de cancer pour essayer de déterminer l’efficacité des bienfaits de la grenade.

La punicalagine est présente principalement dans la peau et les membranes internes la de la grenade. Le mode d’extraction de cet actif naturel est ce qui va conditionner la qualité de la punicalagine récoltée. La plupart du temps, on récupère des écorces de grenades déshydratées pour l’extraction mais une grande partie des punicalagines présentes ont déjà été dégradées en acide ellagique qui est peu soluble dans l’eau. La punicalagine, au contraire, est fortement hydrosolubles et possède de ce fait une très bonne biodisponibilité. Il est donc essentiel de se renseigner sur les méthodes d’extraction ainsi que sur la teneur en punicalagine des produits que vous utilisez. Le Grana Pur que vous trouverez chez nous possède une teneur garantie en Punicalagine et une part minime d’acide Ellagique ce qui en fait un produit au profil fidèle à celui du fruit frais.

Bibliographie :

  • Azadzoi KM. et al., Oxidative stress in arteriogenic erectile dysfunction: prophylactic role of antioxidants
  • Kawaii S. et al., Differenciation-promoting activity of pomegranate (Punica granatum) fruit extracts in HL-60 human promyelocytic leukaemia cells